And the Darwiner is

Publié le 29 Juin 2015

And the Darwiner is

Obésité, alcoolisme, Drogues

Ces fléaux rongent notre société mais pour autant, les personnes atteintes par ces maux, sont rarement victimisés...
Normal, c'est du Darwinisme social déguisé

Je vous fait pas de cours sur le Darwinisme social, y'a Wikipedia qui s'en chargera



Les obèses, alcoolos et junkies ( pour faire simple nommons les " Addicts " ) ont plusieurs points en communs :
1 : ils meurent assez jeunes
2 : Ils sont rejetés par la société et on tendance a la rejeter a leurs tours
3 : Ils viennent souvent d'un milieux social défavorisé

Bien sur, on arguera qu'il existes des " alcooliques mondains " et des " Junkies jet set " ...
Certes, mais quand on voit que ces dernier arrivent tenir bon a coup de cures et de traitements. Par exemple, regardez Johnny Halliday, il suce pas que de la glace et en a pris plein les naseaux et pourtant il bouge encore bien le pepere...Mais si il avait été cassos prolo, il y aurais pas eu droit a son séjour au Cedar Sinai, pareil pour le gratteux des Stones, trois changement de sang c'est pas a la porté du premier poivrot venus !

Maintenant penchons nous sur la nature, cruelle , sauvage, impitoyable...
Un troupeau d'antilope attaqué par les lions, préféra sacrifier les vieux et les malades plutot que de se faire bouffer les plus jeunes, c'est pour ça que les minots sont au centre du groupe et que les nazes restent a la traine...
Et bien chez nous c'est pareil...Sauf que ...

L’élite des hommes, bien qu'assez crapuleuse au dire de certains, ne conçoit pas qu'on butte les vieux et les handicapés, ça risquerait de faire jaser le bobo, le hipster et la ménagère de moins de 50 ans...
C'est qu'on en a boycotté du Round up pour moins que ça

Par contre, isoler le cassos des son plus jeune age, lui refuser l'ascension sociale par le biais de travailleurs sociaux, d'enseignants et de conseiller d’éducation ( souvent eux même aux fraises )
Le coller dans des vois de garage histoire de le stresser, de le culpabiliser et de faire germer toutes les graines de la dépression nerveuse qui au final conduira a l'alcoolisme, la boulimie ou bien la came ( y'a le suicide aussi, mais la c'est la voie royale et peu s'y prêtent encore )
histoire d'enfoncer le clou, on balance des émissions con ou on voit Nabillapute se vanter d’être belle et riche alors que l'addict, lui pourra toujours se branler pour chopper une meuf pareil !

L'Addict déprime dans son boulot de merde, l'addict déprime devant sa tele, du coup l'addict bouffe, boit et se défonce pour s’échapper physiquement de ce mal être imposé....Bouffer, boire, se défoncer provoques des montée d'endorphine , du plaisir ce qui " fait du bien " face a ce monde de merde qui veut son malheur !

Et bien entendu, la société le culpabilisera et plus il culpabilisera d’être addict, plus il l sera, cercle vicieux !!!!

Et il finira par crever, bon débarras

Et puis nous n'allons pas pleurer sur son sort ma bonne dame, c'est qu'ils pourraient faire un effort, dominer leur instincts ...Ah la la c'est qu'ils étaient faible et .....DARWINISME SOCIAL, on jette le vieux gnous dans les pattes des lions et on continue son chemin comme si de rien n’était !

Y'aura moins de retraites, de chômage de chiffres de la pauvreté...On aurais pu rouvrir les camps au lieu de se prendre la tête comme ça mais le consommateur lambda a trop lu pour être dupe,
Peu importe, grâce a NRJ12 et W9 , on la prochaine génération laissera couler le prochain holocauste !

Et puis pour reprendre Huxley : " Sous l'effet de la raillerie, il se sentait un paria, et se sentant un paria, il se conduisait comme tel, ce qui fortifiait le préjugé contre lui et intensifiait le mépris et l'hostilité qu'éveillaient ses défauts physiques."

Bha voyons, crachons sur les addicts, vu qu'on ne peut plus rire de quoi que ce soit sant se prendre un procès ( CRIF, CRAN,MRAP, Guilde des fabricants de quenelles )

Tu entend Gros, tu entend pochetron, tu entend camé ....TOUT EST DE TA FAUTE, CRÈVE, CRÈVE, CRÈVE !

Rédigé par El Provocador

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article